Anne-so

Publié le par Germe Morbihan

Relation Homme-cheval :

Au niveau sportif, bien évidemment, il faut une grande complicité.
Il faut un respect de l’animal et il faut un respect de la part de l’animal.
Une bête de 600 kg, un mouvement de tête lui suffit pour t’envoyer au sol. Pour pouvoir faire du dressage, de l’obstacle, de la balade et autres disciplines, il faut que les deux “amis” soient en osmose, en phase. 
A force de se côtoyer, de se connaitre, cavalier et monture finissent par se comprendre de manière exceptionnelle.
On peut en effet parler « d’amitié », car un lien très fort se tisse. Le cheval, bizarrement, est une éponge à sentiments, à ressentis.

Une passion qui se transmet car Chloé a commencé le poney à 2 ans ... des petites balades de 30 minutes le dimanche après-midi.

       Et mademoiselle trotte déjà....
                         … plus tard, elle pourra ...

Publié dans Synthèses 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article