Gaelle - Dialogue et partage

Publié le par germe-morbihan

… Imaginons que mon esprit se concentre sur les endroits où le cheval aime que je pose mes mains pour le gratter. Il va alors se contorsionner de bien-être pour que je poursuive cette séance de massage, en m’indiquant très clairement où et comment c’est le plus agréable pour lui. Ces mimiques parfois comiques sont très explicites et l’on ne peut se tromper en interagissant avec lui de la sorte. Je l’observe et il me guide pas à pas. Être pleinement consciente que je lui procure autant de réconfort et lui apporte un moment de bonheur me remplit également de joie et de quiétude. C’est un moment de partage simple, unique et facile.

Quand le cheval réclame le dialogue, c’est un moment unique.
Le cheval et vous ! Oser se « déconnecter » ainsi du monde extérieur quelques minutes, voire quelques heures, apporte une satisfaction décuplée de toutes les sensations. Vivre pleinement le moment présent, ici et maintenant.
Et le cheval nous offre cette possibilité gratuitement ! Alors, pourquoi s’en priver ??
Qui plus est lorsque cela est accessible à tout le monde, propriétaire ou non d’un tel animal. Les poneys et chevaux des centres équestres apprécieront un moment de partage depuis la porte de leur box, le cheval du pré voisin ne demande peut-être qu’un peu de compagnie également ; bref il y a toujours un équidé pas très loin de chez soi !

Quelques conseils pratiques pour un moment de partage réussi :
• Laisser votre téléphone chez vous, dans la voiture, ou éteint dans votre poche (les chevaux détestent les téléphones).
• Oublier le temps d’un instant vos soucis et préoccupations actuels, pour ne regarder que l’animal.
• Observez-le attentivement, il en fait de même !
• Placez vos mains sur la tête, l’encolure (= cou) ou le dos, et commencez à exercer de petites pressions avec les doigts.

•    Observez l’attitude générale du cheval :
1. Semble-t-il tendu (la tête haute et le regard fixé au loin, prêt à bouger) ?
2. Ou agréablement détendu (la tête à hauteur de son corps, les muscles des paupières relâchés, ne souhaitant pas s’en aller d’où il se trouve) ?
•    Regardez attentivement son œil et la zone nez-bouche :
1. Les yeux qui clignent sont signe d’acceptation et de décontraction.
2. Les frémissements des lèvres, les mouvements de langue, soupirs ou bâillements, sont signe de bien-être.
 
Observer l’œil d’un cheval vous en apprendra beaucoup.
•    Laissez-vous guider par le cheval qui vous parle, et laissez vos mains se promener sur le poil, palper la peau, masser la chair de cet animal qui accepte de partager un moment simple de bonheur avec vous.
•    Soyez pleinement avec lui durant cet instant magique, et appréciez-le à sa juste valeur.
Pour plus d’information à ce sujet, vous pouvez consulter cet article écrit récemment, il vous aidera à mieux cerner cet animal fascinant : « apprendre à lire le cheval ».

Un cheval pour progresser :
Comme mentionné en début de cet article, le cheval est capable de savoir ce à quoi je pense, souvent bien avant que j’en aie moi-même pris totalement conscience !! De ce fait, interagir avec lui, m’oblige à me concentrer uniquement sur notre relation.
Il me donne à chaque instant, un retour précis d’image me concernant, à la façon d’un miroir. Il m’oblige ainsi à contrôler mes émotions et mes sentiments, en permanence.
On dit souvent que l’homme apprend au cheval, je crois plutôt que c’est le cheval qui nous enseigne la maîtrise de soi et la justesse de nos actions ! Avec l’art et la manière d’un professeur de yoga ou d’un coach en développement personnel !
À nous d’avoir la sagesse de l’écouter, de l’observer, et d’en retirer les plus beaux enseignements.


Lire la suite: http://www.habitudes-zen.fr/2013/quand-le-cheval-me-guide/#ixzz2xjYVmItk

 

Gaelle - Dialogue et partage

Publié dans Témoignages

Commenter cet article