Geoffroy – Randonnée

Publié le par Bernard Veys Germe Morbihan

De l’observation des chevaux dans la nature et de l’analyse que j’ai pu en faire pour notre vie d’humains :
Lors d’un changement de pâture de mon cheval, Little Boy :
geoffroy-randonnnee.pngAprès un voyage de deux heures en van, Little boy arrive dans son nouvel environnement, un peu stressé, par le voyage et par son arrivée dans un lieu inconnu. Après un moment de détente, je le mets dans le champ qu’il va désormais partager avec 3 autres équidés, un grand cheval et deux poneys.

Le premier à venir voir Little Boy est Papyrus, petit poney alezan, qui arrive au grand galop. Les deux autres, Question, poney gris et Fantome, le grand cheval Alezan, suivent également au galop mais de manière moins agressive que Papyrus.
Les 4 galopent de bon cœur à travers le champ, avec hennissements et ruades, tous derrière Little Boy qui semble vouloir échapper aux trois autres habitants du champ.

Après 5 minutes, les 4 chevaux se calment. Papyrus garde une attitude agressive envers Little Boy, avec des ruades ciblées et des tentatives de morsures.
Question, quant à lui, semble très intéressé par des contacts plutôt amicaux avec Little Boy…
Fantôme observe et très rapidement isole Papyrus dans un coin du champ, assez loin de Little Boy et Question. Dès que Papyrus cherche à retourner vers Little Boy, Fantôme s’interpose entre les deux et laisse Little Boy et Question s’éloigner.

De la première partie de l’observation, on pourrait déduire que Papyrus est le leader dans le troupeau. C’est lui qui vient voir « l’intrus » en premier, qui le teste dans ses réactions, qui cherche à l’exclure de manière plutôt agressive voyant qu’il ne se laisse pas faire.
Fantôme observe, jauge, et finalement comprends assez rapidement les amitiés ou accointances naturelles qui sont en train de se former ou pas…
Lequel est le leader dans ce groupe et lequel est le « petit chef » ? Quel est le rôle de Question dans ce groupe ? Et si je remplaçais les noms des chevaux par Jean-Paul, Albert, Philippe et Christophe ?

Little Boy est né chez moi il y a 14 ans, ayant été propriétaire de son père et de sa mère. Etant cavalier depuis mon plus jeune âge, je n’avais par contre aucune expérience dans l’élevage. Je l’ai donc élevé, débourré, éduqué en essayant de penser « cheval ». Il en est né une relation étonnante et finalement je suis quasiment le seul à l’avoir monté.

Petit à petit, je me suis rendu compte que Little Boy agissait comme un miroir à mes émotions. Il m’est arrivé, lors d’une période de ma vie un peu compliquée de venir le voir uniquement pour me «consoler». Sa réaction était très souvent celle que j’attendais, à savoir de la douceur-tendresse et de l’attention. Par contre, quand je suis plutôt énervé, ou en colère, j’évite d’aller le voir. Je sais qu’il me tournera facilement le dos et ne m’adressera pas la « parole »…

 

Geoffroy – Randonnée

Publié dans Témoignages

Commenter cet article