Satisfaction et management

Publié le par Bernard Veys Germe Morbihan

point-de-vue-animateur-germe.pngOn le voit encore ici, le cheval est pour nous un miroir qui réagit à nos ressentis et émotions. « Il est avec nous » quand nous sommes avec lui, et broute tranquillement ou s’ébat lorsque nous sommes ailleurs !
Trop bien élevés, nos collaborateurs et collègues sont «présents mais ailleurs, lorsque nous sommes présents mais ailleurs», la communication est alors rompue sans signe extérieur, la frustration fera le reste !

«Penser cadeau, c’est penser punition !» Une forme d’éthologie du cheval nous dit que le plus grand plaisir du cheval est d’être complice et de se nourrir de la satisfaction de «son maître», sans artifice. Quel enseignement pouvons-nous tirer de cette posture ? Il me semble que nous touchons ici à une condition optimale du management humaniste.

A nos ateliers … !

Bernard Veys

Commenter cet article