Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

9 articles avec points de vue de l'animateur

Les 3 "C" : Clarté, Confiance, Concentration

Publié le par Bernard Veys Germe Morbihan

« Dis-moi clairement où tu veux aller et si tu m’accordes ta confiance et que je te sens concentré sur ton objectif, je serai force de proposition ! »
On ne sait plus si c’est le cheval par son comportement qui parle à l’Homme ou si ce sont deux Hommes qui se parlent. Le résultat est le même, la complicité et la concentration sur l’objectif (concentré sur l’objectif, détendu avec les Hommes) est belle à voir, bonne à vivre, agréable à partager et conduit à des résultats étonnants.
L’avoir compris c’est bien, le vivre c’est mieux !
Allez, à l’entrainement...

 

Partager cet article

Repost 0

« 1gr à 2 gr sur les rênes ! »

Publié le par Bernard Veys Germe Morbihan

Doser entre tension qui fait mal et grand lâcher angoissant, il y a une juste tension ou une juste attention à entretenir avec chacun.
Le bon manager pratique un management individuel qui considère les sensibilités de chacun.
Il le fait spontanément, naturellement, quand il a compris et accepté à quoi lui-même fonctionnait.
S’interpeller et se soutenir mutuellement lors des séances de formation et d’entrainement et une belle opportunité  pour progresser dans ce sens.
Allez, à l’entrainement !

 

Partager cet article

Repost 0

L'accord parfait

Publié le par Bernard Veys Germe Morbihan

Rancœur ou pardon, le cheval vous exprimera immédiatement son désaccord et reviendra très vite vous demander ce que vous attendez de lui. Avec lui, seul l’avenir se construit !

Et, quand l’accord est parfait, les résultats sont étonnants : c’est beau, c’est simple, c’est efficace et c’est très fort.

Allez, ici comme pour notre management, à l’entrainement !

Partager cet article

Repost 0

La volonté

Publié le par Bernard Veys Germe Morbihan

point-de-vue-animateur-germe.pngMes dernières réticences s’estompent ! Entre la compréhension et la maitrise, voire la jouissance, il y a la pratique régulière, enseignée, encouragée, contredite, partagée, toujours bienveillante et joyeuse à adopter.
Le savoir-théorie est une chose, l’intention en est une autre, la spontanéité issue d’exercices réguliers une autre encore et les différences entre toutes sont bien le fruit d’un entrainement guidé.
De cet apprentissage guidé et régulier découle une aisance et une efficacité accrues, un charisme qui germe.
Tout est possible quand la volonté y est.
C’est ce que l’on travaille à Germe.
Bernard Veys

 

Partager cet article

Repost 0

Le plaisir

Publié le par Bernard Veys Germe Morbihan

En relisant les différents témoignages, il y a une réalité qui se clarifie : chaque cheval est unique et son approche, comme notre communication avec chacun d’eux doit être particulière, adaptée et régulièrement reconsidérée. C’est une condition pour atteindre la complicité, la performance ambitionnée et la joie partagée qui en découle.

Loin d’une recherche de performances, si nous étions simplement en recherche d’harmonie pour notre simple plaisir, notre bonheur même ! Avec nos enfants, notre conjoint, nos amis, nos voisins, nos collègues, l’homme de la rue … n’y aurait-il pas quelques invitations à retenir et à s’approprier parmi tous ces témoignages ?

Allez, à l’entrainement … !

Bernard Veys

Partager cet article

Repost 0

Satisfaction et management

Publié le par Bernard Veys Germe Morbihan

point-de-vue-animateur-germe.pngOn le voit encore ici, le cheval est pour nous un miroir qui réagit à nos ressentis et émotions. « Il est avec nous » quand nous sommes avec lui, et broute tranquillement ou s’ébat lorsque nous sommes ailleurs !
Trop bien élevés, nos collaborateurs et collègues sont «présents mais ailleurs, lorsque nous sommes présents mais ailleurs», la communication est alors rompue sans signe extérieur, la frustration fera le reste !

«Penser cadeau, c’est penser punition !» Une forme d’éthologie du cheval nous dit que le plus grand plaisir du cheval est d’être complice et de se nourrir de la satisfaction de «son maître», sans artifice. Quel enseignement pouvons-nous tirer de cette posture ? Il me semble que nous touchons ici à une condition optimale du management humaniste.

A nos ateliers … !

Bernard Veys

Partager cet article

Repost 0

Réveiller les sensibilités

Publié le par Bernard Veys Germe Morbihan

point-de-vue-animateur-germe.pngDans tous les domaines où l’Homme et son cheval s’expriment : de la compétition de haut niveau au labour en passant par la randonnée, le spectacle, si l’Homme y arrive avec son cheval, pourquoi n’y parviendrait-il pas avec ses paires ?

Comment en est-on arrivé là et où en sommes-nous aujourd’hui ? 

En douceur, nos ancêtres ont choisi l’alphabet au détriment des hiéroglyphes, calligraphie, pictogrammes et gravures, stimulant sans le savoir une activité cérébrale rationnelle gauche au détriment du relationnel droit, plus intuitif et sensible. Tout reste possible, il nous faut simplement réveiller ces sensibilités à sentir et comprendre les choses, les animaux et les êtres au-delà des mots et à nous exprimer avec tout notre corps, l’être intégral. Nos relations aux chevaux nous montrent le chemin, décodons-le ensemble.

Partager cet article

Repost 0

Quelques rappels

Publié le par germe-morbihan

De belles et onéreuses études nous ouvrent les yeux sur une très large majorité de nos collaborateurs qui ne livrent que 40 % de leur potentiel créatif et productif. Elles précisent également qu’ils n’attendent qu’à être un peu plus (autrement) impliqués !!!
La crise est-elle conjoncturelle (ça arrangerait tout le monde) ou comportementale ?
La seule vraie question est : sur quel levier pouvons-nous agir, alors que nous faisons déjà tout pour que cela aille au mieux ?
C’est peut-être sur ce point, du mieux, que les décalages entre exprimés et perçus sont aussi les plus importants. 90 % de notre communication est non verbale et c’est pourtant au niveau de motivation des collaborateurs que l’on évalue le mieux les qualités managériales d’un dirigeant.
On l’a vu avec le cheval, lorsque la performance n’est pas au rendez-vous allez voir dans la tête du cavalier ce qui s’y passe. Pourquoi en serait-il autrement avec nos collaborateurs ?
Lorsque mon projet est clair dans ma tête, je suis détendu, souriant, plus créatif et efficace et, rayonnant, j’entraine mes équipes avec plus d’enthousiasme.
Allez, à l’entrainement … !
Bernard Veys

Partager cet article

Repost 0

Les qualités managériales

Publié le par germe-morbihan

Quelques qualités managériales émergent de ce que nous avons partagé jusqu’alors : L’équilibre qui veut dire « lâcher prise » et être présent, clair avec ses intentions et ouvert à toutes propositions, le rythme qui veut dire être présent et en mouvement harmonieux entre les Hommes et les contextes, la coordination entre soi et les autres, la persévérance pour la pérennité du tout.

Qu’on l’appelle Leadership, Autorité, charisme, … un petit entrainement peut être utile.

Bernard Veys

Partager cet article

Repost 0